Renforcer les finances municipales : l’expérience de Dakar

Dakar est l’une des rares villes africaines qui se soit trouvée tout près de lancer un emprunt obligataire municipal sur le marché des capitaux. Initialement prévue pour 2014 et d’un montant de US$40 millions, l’opération était destinée à financer un nouveau marché couvert pour abriter les petits vendeurs ambulants. Le marché aurait regroupé plus de 4 000 d’entre eux, l’objectif étant de les faire passer de la voie publique à une enceinte centrale et sûre où vendre leur marchandise avec accès direct aux agences bancaires et autres services du marché. Les partenaires du développement, dont la Fondation Bill et Melinda Gates, la Banque mondiale (service de conseil pour les infrastructures en partenariat publicprivé (PPIAF)), Cities Alliance et USAID, ont joué un rôle crucial pour assurer la viabilité de l’emprunt, qu’il s’agisse des frais nécessaires pour établir et faire reconnaître la solvabilité interne, ou de l’expertise et des garanties propres à réduire le risque.

Read this case study in English.